Conseiller-ère professionnel-le de recherche en santé
Poste numéro 1251-009

TYPE DE MANDAT:

Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n'offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PARTENAIRE:

Conseil Burkinabé des ONG,OBC et Associations de lutte contre le Sida

PAYS ET LIEU D'AFFECTATION:

BURKINA FASO , Koudougou avec déplacements dans les autres districts sanitaires ciblés (Bogandé, Manni, Yako , Gourcy, Sabou, Tenado et Réo

DURÉE:

12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE:

La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l'approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu'à ce qu'il soit comblé.

APERÇU:

Le Programme d’amélioration de la santé des mères et des enfants - phase 2 (PASME 2) est financé par Affaires mondiales Canada (AMC) et mis en œuvre par l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC).

Démarré en juin 2016 pour une durée de 4 ans (2016-2020), le Programme couvre les régions de l’Est, du Nord et du Centre-Ouest et est réalisé conjointement avec des partenaires canadiens (Université Laval, Radios rurales internationales) et des partenaires burkinabè : le Ministère de la Santé, le Conseil burkinabè des organisations de développement communautaire (BURCASO) et Solidarité et Entraide Mutuelle au Sahel (SEMUS).

Le Programme appuie les objectifs du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2011-20 du Burkina Faso en contribuant à réduire la mortalité chez les mères et les enfants de 0 à 59 mois en focalisant son intervention sur :

L’amélioration de la prestation de services de santé essentiels fournis aux mères, aux femmes enceintes, aux nouveaux-nés et aux enfants de moins de 5 ans entre autres par le renforcement des capacités des agents de santé et des agents communautaires en vue de leur permettre de fournir des prestations de santé de qualité et en quantité suffisante pour prévenir les différentes causes de morbidité et de mortalité maternelle et infantile, d’intervenir efficacement lorsqu’elles se présentent et d’apprendre des interventions réalisées ;

L’amélioration du taux d’utilisation des services essentiels de santé par les mères, les femmes enceintes, les nouveaux-nés et les enfants de moins de 5 ans.

DESCRIPTION DU PARTENAIRE

BURCASO est un réseau d’organisations intervenant dans le domaine de la santé communautaire avec un accent porté sur les thèmes de la Santé Reproductive, les IST et le VIH, la santé maternelle, néonatale et infantile et la nutrition.

Réseau d’envergure national, il a pour mission de stimuler une réponse communautaire efficiente contre les grandes pathologies et autres problématiques de développement, en dynamisant et renforçant le milieu des associations intervenant dans les domaines appropriés, en développant le plaidoyer, et en assurant l’implication des acteurs dans la gestion et la réalisation des interventions sur tout le territoire national.

Compte tenu des besoins identifiés dans l'étude de base, réalisée en août 2016, portant entre autres sur les capacités/connaissances des agents de santé en matière de gestion des soins de santé (incluant le service à la clientèle, le service de qualité), il est prévu que, pour accroitre la capacité technique des structures de santé, à améliorer les connaissances des agents de santé à base communautaire (ASBC) et à fournir des services adaptés aux mères, aux femmes enceintes, aux adolescentes, aux nouveau-nés et aux enfants de moins de 5 ans, une formation des agents de santé et du personnel d'appui en accueil et communication sexo-spécifique, incluant l’approche centrée sur le patient sera proposée par une équipe de recherche de l'Université Laval.

Cette formation sera élaborée dans le cadre du projet de recherche-action ACP-PASME 2 (Approche centrée sur la personne – PASME.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS:

  • Co-animation des groupes de discussion avec l'étudiante chercheuse;
  • Compléter les grilles d'observation durant les groupes de discussion;
  • Réalisation d'entrevues individuelles, seul ou avec l'étudiante chercheuse, auprès des professionnels de santé, des formateurs, des parturientes, et des informateurs-clés de la communauté;
  • Planification, animation et suivi des ateliers de formation s'adressant aux cadres médicaux terrain sur les thèmes de l’ACP préalablement établis;
  • Évaluation des ateliers;
  • Soutien à la réalisation, du diagnostic organisationnel permettant d’identifier les facteurs organisationnels qui limitent, ou favorisent, l’intégration de l’ACP dans les services de santé maternelle et infantile;
  • Entrevues avec les gestionnaires des structures;
  • Collaborer à l’élaboration du formule de formation attendu par le programme.
  • S’assurer que l’on tient compte des stratégies d’intégration des questions d’égalité hommes-femmes et d’inclusion des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre de toutes les activités du projet.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES:

  • Diplôme supérieur en santé publique, santé communautaire, sciences infirmières et domaines connexes (terminé ou en cours);
  • Expérience en recherche qualitative : avoir déjà mené et analysé des entrevues de groupe et des entrevues individuelles, connaissance du devis ethnographie et maîtrise des règles de scientificité, etc.;
  • Expérience en pédagogie un atout;
  • Connaissance de l’égalité entre les femmes et les hommes souhaitée;
  • Avoir une faculté d’adaptation, de la souplesse, d’excellentes habiletés pour travailler en équipe et une sensibilité aux réalités culturelles ;
  • Bonne capacité à parler en public, organisé et méthodique ;
  • Expérience dans un pays en développement un atout.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES:

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie!

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ:

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER: