Conseiller-ère en développement d’économie verte et résilience aux changements climatiques
Poste numéro 71158-002

TYPE DE MANDAT:

Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n'offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PAYS ET LIEU D'AFFECTATION:

BURKINA FASO , Houndé

DURÉE:

12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE:

La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l'approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu'à ce qu'il soit comblé.

APERÇU:

Le projet d’Appui à la Gouvernance locale et à la Croissance Économique Durable en zone Extractive (AGCEDE/WAGES) est une initiative du Gouvernement Canadien, mis en œuvre conjointement par L’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) et le Centre d'études et de coopération internationale (CECI).

Le projet vise à promouvoir un climat de confiance, en appuyant l’autonomisation des institutions et gouvernements locaux (incluant la société civile et les leaders communautaires), en facilitant l’augmentation des impacts directs et indirects des activités extractives auprès des communautés en zones extractives et en favorisant la diversification de l’économie locale.

A cet effet il est prévu : (i) de consolider ou mettre sur pied des plateformes multi-acteurs pour un dialogue continu sur les enjeux de développement économique durable; (ii) de favoriser la collaboration entre le secteur privé, les prestataires de formation, les gouvernements locaux et les collectivités pour renforcer les services de perfectionnement des compétences et d’appui à l’emploi, en ciblant l’aide aux femmes et aux jeunes pour acquérir les compétences pertinentes au marché; (iii) d’effectuer des analyses de marché pour identifier des moyens de rehausser les liens entre l’approvisionnement et l’offre du secteur privé et des entreprises locales, en appuyant les entreprises locales et l’entrepreneuriat. (iv) D'appuyer le partage des connaissances sur la gouvernance locale et le développement économique durable dans la gestion des ressources naturelles. Le projet touche sept (7) communes des régions des Hauts Bassins et de la Boucle du Mouhoun.

Dans le contexte du Burkina Faso, l’économie verte constitue une opportunité pour relever les défis liés à la sécurité alimentaire, à la dépendance énergétique, à l’épuisement des ressources naturelles, à la dégradation de l’environnement ainsi que les impacts néfastes des changements climatiques et à la lutte contre la dépendance économique, le chômage des femmes et des jeunes, etc.

En effet, la contribution globale des activités primaires (la foresterie, l’agriculture, l’élevage, la pêche, les mines, les agrégats de construction, la valorisation et la gestion des déchets, l’agriculture urbaine, ….) à l’économie nationale est estimée à près de 44,61% du PIB soit environ de 1 646 milliard de FCFA en 2008.

Le présent poste de conseiller-ère en développement de l’économie verte et résilience aux changements climatiques vise à appuyer le projet AGCEDE dans ses composantes « gouvernance locale » et « développement économique durable » à travers des activités susceptibles de concourir à l’atteinte des résultats du Projet.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS:

  • S’approprier des différentes composantes du projet et principalement les enjeux liés au développement de l’économie verte ;
  • Former l’équipe du projet en matière d’économie verte et résilience aux changements climatiques (compréhension du concept, des différents référentiels et processus existants)
  • Appuyer l’équipe du projet à identifier les besoins en renforcement de capacités des cibles du projet;
  • Identifier les défis et les opportunités de développement de l’économie verte dans les zones d’intervention du projet (état des lieux);
  • Identifier les domaines d’activités en lien avec l’économie verte (la foresterie, l’agriculture, l’élevage, la pêche, les mines, les agrégats de construction, éco-tourisme, la valorisation des déchets, les alternatives aux changements climatiques…) et les acteurs évoluant dans l’économie verte dans les régions d’intervention du projet (femmes et jeunes, organisations, partenaires techniques et financiers, collectivités et services déconcentrés, institutions de micro finances,…);
  • Identifier les principales barrières limitant le développement de l’économie verte dans la zone du projet;
  • Proposer un plan de renforcement de capacités des acteurs évoluant dans l’économie verte;
  • Appuyer l'élaboration d'un argumetaire convaincant en faveur du plaider pour la prise en compte de la dimension EFHIJ dans le développement de l’économie verte et les alternatives aux changements climatiques dans les plans communaux de développement;
  • Faire le suivi des activités sensibles au genre et à l'inclusion des jeunes entreprises avec les acteurs du domaine de l’économie verte pour l’atteinte des résultats du projet.
  • S’assurer que l’on tient compte des stratégies d’intégration des questions d’égalité hommes-femmes et d’inclusion des jeunes dans l’élaboration et la mise en œuvre de toutes les activités.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES:

  • Diplôme universitaire en économie de l’environnement ou dans le domaine du développement ou tout autre diplôme équivalent;
  • Une expérience pertinente dans la mise en œuvre des projets/programmes. Prioritairement dans l’appui des jeunes et des femmes évoluant dans les domaines de la gestion de l'environnement, de l’économie verte et les changements climatiques.
  • Expérience professionnelle de trois ans dans la mise en œuvre de projets de résiliences aux changements climatiques et la valorisation des produits forestiers non ligneux(PFNL)
  • Expérience en gestion axée sur les résultats;
  • Excellente habilité en français oral et écrit;
  • Une expérience pertinente dans l’utilisation de l’outil informatique et internet;
  • Expérience professionnelle dans un pays en développement et la connaissance de l’Anglais sont des atouts;
  • Capacité d’appui conseil et de formation
  • Capacité d’autonomie et de travail en équipe et dans un milieu interculturel
  • Possède de l’expérience dans les domaines de l’apprentissage et de l’animation de groupe.
  • Adhère aux principes d’égalité de droits femmes-hommes et d’engagement et d’inclusion des jeunes.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES:

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance de santé complète.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie!

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ:

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER: