Conseiller-ère en matière d’égalité hommes-femmes
Poste numéro 71231-023

TYPE DE MANDAT:

Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n'offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PARTENAIRE:

Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes

PAYS ET LIEU D'AFFECTATION:

HAÏTI , Cayes et Cap Haitien (6 mois à chaque Ville)

DURÉE:

12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE:

La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l'approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu'à ce qu'il soit comblé.

APERÇU:

Uniterra, mis en œuvre conjointement par le Centre d’étude et de coopération internationale (CECI) et l’Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC), est l’un des plus importants programmes de coopération volontaire et de développement au Canada.

Avec plus de 200 partenaires en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie, Uniterra contribue à améliorer les conditions socio-économiques des communautés pauvres et marginalisées de 14 pays par l’échange d’expertises et de connaissances entre volontaires canadiens et internationaux. Uniterra croit que la croissance économique, lorsqu’elle est inclusive, est un moteur puissant et essentiel de la réduction de la pauvreté. L’objectif du programme Uniterra est d’améliorer la vie de quelques-unes des populations les plus vulnérables au monde en stimulant la croissance et en facilitant l’accès aux avantages de marchés diversifiés et en expansion. À cette fin, Uniterra travaille avec des partenaires locaux pour augmenter les revenus des femmes et des jeunes pauvres et marginalisés en améliorant l’accès à l’emploi et aux possibilités de génération de revenus. Le personnel du programme Uniterra dans les pays d’intervention travaille avec les partenaires locaux pour concevoir des mandats ou affectations dans le contexte de la stratégie pays, en appuyant l’inclusion des femmes et des jeunes dans des sous-secteurs économiques clés.

Pour de plus amples informations sur le programme Uniterra, son approche et ses pays d’intervention, visiter le site Uniterra.ca.

DESCRIPTION DU PARTENAIRE:

Le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) est une institution de l’État haïtien. Créé par décret le 8 novembre 1994, il est chargé de définir, de concevoir et de faire les politiques de l’État en matière de la condition et des droits des femmes. Il est le premier défenseur et promoteur des droits des femmes et se focalise aussi sur l’analyse selon le genre en accompagnant les autres entités de l’État dans la mise en œuvre des outils d’analyse des rapports sociaux de sexes. A travers sa structure décentralisée dans le Sud du pays, il veut renforcer tous les intervenants économiques du département sur l’approche Egalite Femme-Homme (EFH). Pour cela la personne volontaire en appui au programme Uniterra est la ressource idéale compte tenu ses différentes responsabilités.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS:

  • Sous la direction du coordonnateur pays d’Uniterra et en étroite collaboration avec le personnel de terrain, le conseiller ou la conseillère en matière d’égalité hommes-femmes doit contribuer à mettre en œuvre la stratégie d’Uniterra en matière d’égalité hommes-femmes. Sa principale responsabilité est d’élaborer un plan d’action pour mener à bien cette stratégie, de réaliser ce plan et d’en assurer le suivi.
  • Élaboration d’une stratégie et collecte de données :
  • Procéder à l’évaluation des capacités des partenaires.
  • Mener une analyse comparative hommes-femmes des systèmes de marché dans les sous-secteurs économiques que soutient le programme Uniterra.
  • Soutenir l’intégration des questions d’égalité hommes-femmes dans les études de marché et de sous-secteurs.
  • Soutenir l’intégration des questions d’égalité hommes-femmes dans les processus nationaux de suivi et de planification.
  • Recenser, aux échelons locaux, régionaux et nationaux, les intervenants qui sont des chefs de file en matière d’égalité hommes-femmes.
  • Renforcement des capacités :
  • Créer des occasions d’apprentissage et de formation sur l’égalité hommes-femmes à l’intention des partenaires, des volontaires et du personnel de terrain d’Uniterra, et en faciliter le déroulement.
  • Collaborer avec les partenaires locaux pour élaborer des outils et des stratégies visant à accroître la participation des femmes - jeunes ou adultes - et promouvoir ce plus grand accès des femmes aux produits et services qui leur sont destinés et leur plus grande influence sur ces produits ou services.
  • Concevoir des outils et élaborer des études de cas sur les meilleures pratiques en matière d’intégration des questions d’égalité hommes-femmes.
  • Partage des connaissances :
  • Participer activement aux réseaux sur l’égalité hommes-femmes.
  • Documenter les bonnes pratiques et les outils sur l’intégration des questions d’égalité hommes-femmes et partager cette information avec d’autres volontaires d’Uniterra par l’entremise des plateformes de partage d’information (p. ex. Moodle, Wikiterra).
  • Rédiger des rapports tels que requis par le partenaire ou le programme Uniterra.
  • Partager les données recueillies, les recherches, les outils, les leçons apprises et les recommandations avec le réseau mondial de conseillers et conseillères en matière d’égalité hommes-femmes.
  • Intégration des questions d’égalité hommes-femmes, et d’engagement et d’inclusion des jeunes dans toutes les sphères de responsabilité
  • S’assurer que l’on prend en compte la question d’égalité hommes-femmes et la question de l’engagement et de l’inclusion des jeunes dans les collectes de données et les évaluations des besoins, dans le renforcement des capacités, dans le partage des connaissances et dans le développement de partenariats en fixant des objectifs d’intégration précis, en définissant clairement des activités permettant de réaliser ces objectifs et en assurant le suivi des résultats.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES:

  • Avoir à cœur la question de l’égalité hommes-femmes.
  • Détenir au moins deux ans d’expérience dans un domaine de travail connexe.
  • Avoir de l’expérience en recherche et en collecte de données et d’information.
  • Détenir un diplôme universitaire dans un domaine pertinent (p. ex. en travail social, en sciences sociales, en développement international).
  • Avoir de l’expérience en méthodologies de formation participative.
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite.
  • Avoir une faculté d’adaptation, de la souplesse, d’excellentes habiletés pour travailler en équipe et une sensibilité aux réalités culturelles.
  • Une expérience en développement international serait un atout.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES:

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie!

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ:

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER: