Conseiller-ère en communication
Poste numéro 71168-002

TYPE DE MANDAT:

Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n'offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PAYS ET LIEU D'AFFECTATION:

HAÏTI , Cap Haïtien

DURÉE:

6 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE:

La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l'approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu'à ce qu'il soit comblé.

APERÇU:

APERÇU :

Le Projet ACOSME (Appui au Continuum de Santé Mère-Enfant) financé par le gouvernement canadien/initiative Muskoka, est un projet d’appui au Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) à travers la Direction Sanitaire du Nord (DSN), réalisé en consortium entre l’Unité de Santé Internationale (USI) de l’Université de Montréal (UDM) et le Centre d’étude et coopération internationale (CECI). Le projet a pour but de contribuer à la réduction de la mortalité maternelle et infantile en Haïti, particulièrement dans les zones cibles du Département du Nord suivant des axes stratégiques qui sont regroupés sous trois grandes composantes :

Amélioration de la prestation (offre et qualité) d’un continuum de services essentiels répondant aux besoins et aux droits des mères, des femmes enceintes, des nouveau-nés et des enfants de moins de 5 ans en Haïti en respectant les normes en matière d’environnement;

Amélioration de l’utilisation des services de santé par les mères, les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants de moins de 5 ans en Haïti;

Engagement accru du public canadien sur les enjeux touchant à la santé et aux droits des mères, des femmes enceintes, des nouveau-nés et des enfants de moins de 5 ans en Haïti. Tout au long des activités du projet, une attention spécifique sera accordée à l’égalité femmes-hommes et à la protection de l’environnement.

Le projet ACOSME intervient sur deux (2) arrondissements dont cinq (5) communes (Cap-Haitien, Grande Rivière du Nord, Quartier Morin, Bahon et Limonade) et 17 sections communales.

Le projet ACOSME appuie 20 Institutions de santé pour le renforcement de la disponibilité et la qualité des soins de santé pour les femmes, les hommes et les enfants dans les zones telles que : Carénage, Lafosette, Fort St-Michel, Fort bourgeois, Labadie, Cadush, Grand pré, Distrou, Jolitrou, Bahon, Bois de lance et Bord de mer de limonade. La population bénéficiaire des actions du projet ACOSME est estimée à 449 675habitants (réf : Institut Haïtien de Statistiques et d’Informatiques).

RÔLES ET RESPONSABILITÉS:

  • Sous la direction de la chef du projet et en étroite collaboration avec les partenaires du projet, le personnel de l’équipe terrain et la direction de communication du CECI et de l’USI au Canada, le conseiller ou la conseillère en communication doit appuyer l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies de communication du Projet (Plan de communication), et des partenaires (DSN et partenaires associés) et, à assurer le renforcement des capacités des partenaires en matière de communication. Ses principales responsabilités en collaboration avec les partenaires sont:
  • Identifier les objectifs stratégiques de communication et appuyer la réalisation des plans d’actions 2017-2018 du plan de communication du projet (niveau d’efforts 25%) et des partenaires groupes de la société civile associés et DSN, institutions de santé (niveau d’efforts 75%);
  • Élaborer et accompagner la réalisation d’un plan de renforcement des capacités en communication pour chacun des partenaires;
  • Assurer les suivis de ces différents plans;
  • Produire du matériel de communication, notamment des histoires à succès, pour les équipes de communication du CECI et de l’USI au Canada (articles, photos, vidéos, messages à diffuser sur les réseaux sociaux, etc.), destiné à informer le public canadien des réalisations du projet.
  • Partage des connaissances :
  • Documenter les bonnes pratiques et les résultats des plans de communication (stratégies);
  • Rédiger les rapports requis par le projet;
  • Partager les données recueillies, les recherches, les outils, les leçons apprises et les recommandations avec les partenaires.
  • Suivi et évaluation
  • Concevoir des outils de suivi et évaluation des plans de communication du projet et des partenaires 2017-2018 et assurer le suivi des résultats.

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES:

  • Détenir un diplôme universitaire dans un domaine pertinent (p. ex. communication, science sociale).
  • Posséder de l’expérience et des connaissances en communication organisationnelle et en élaboration de plans de communication stratégique.
  • Détenir au moins deux ans d’expérience dans un domaine de travail connexe.
  • Aptitude à développer des collaborations transversales.
  • Aptitude à développer les méthodes de communication individuelle, de groupe, de masse et de recherche de visibilité.
  • Capacité à analyser et à gérer les résultats.
  • Capacité à élaborer des histoires à succès.
  • Capacité à influencer.
  • Capacité à contextualiser et communiquer les témoignages positifs.
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale, écrite et vulgarisation.
  • Avoir de l’expérience pratique en suivi et évaluation de projet.
  • Avoir de l’expérience en méthodologies de formation participative.
  • Avoir une faculté d’adaptation, de l’écoute, de la souplesse, d’excellentes habiletés pour travailler en équipe et une sensibilité aux réalités culturelles.
  • Une expérience en développement international serait un atout.
  • Le présent mandat est de douze mois avec une possibilité de prolongation.

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES:

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance santé.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie!

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ:

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER: