Conseiller-ère en renforcement du système d'information sanitaire (SIS)
Poste numéro 71168-001

TYPE DE MANDAT:

Coopérant volontaire (CV/OS)
Mandat non accompagné - Ce mandat n'offre pas de soutien pour les conjoint-e-s et les personnes à charge

PAYS ET LIEU D'AFFECTATION:

HAÏTI , Cap-Haitien

DURÉE:

12 mois

DATE DE DÉPART PRÉVUE:

La date de départ est conditionnelle à la finalisation du dossier administratif et à l'approbation de la demande de visa. Les candidatures seront examinées et le mandat restera ouvert jusqu'à ce qu'il soit comblé.

APERÇU:

Dans le cadre de l’initiative MUSKOKA financé par le gouvernement canadien, le projet ACOSME mis en œuvre par l’Unité de Santé Internationale (USI) de l’Université de Montréal (UDM) en consortium avec le CECI (Centre d’études et de coopération internationale) appuie la Direction sanitaire du Nord (DSN). Cet appui technique et financier est effectif dans plusieurs domaines reliés à l’amélioration de la santé des mères, nouveau-nés et enfants (SMNE) dans les zones ciblées. Tout au long de la mise en œuvre dudit projet, l’accent sera mis sur l’amélioration de l’offre et de la demande des services de santé, la disponibilité et la qualité des soins, le renforcement des services, l’amélioration du système d’information sanitaire, le renforcement de la mobilisation communautaire et l’intégration de l’aspect égalité entre les femmes et les hommes (EFF). La finalité de projet est de contribuer à la réduction de la mortalité materno infantile sur les zones d’intervention identifiées par la DSN.

Le projet ACOSME s’aligne à la Politique Nationale de Santé (PNS) de 2012, au Plan Directeur Santé 2012-2022 et aussi à la volonté du MSPP de renforcer son système d’information Sanitaire (SIS) à travers la mise en place d’un Système d’Information Sanitaire National Unique (SISNU). Le renforcement du SIS nécessite que le niveau départemental de santé joue sa partition et remplisse au mieux ses fonctions en vue d’utiliser pour ses propres activités et de faire remonter au niveau central des données de bonne qualité, fiables, vérifiables et disponibles en temps opportun. Toutefois, certains éléments importants de la disponibilité et l’accessibilité à une information fiable, opportune, complète et disponible sont encore des défis pour le département sanitaire du Nord (DSN).

De plus, les multiples intervenants et partenaires de terrain utilisent très souvent différents sous-systèmes d’informations pour leurs besoins, ce qui entraine que l’information sanitaire est tronquée, peu fiable et ne permet pas une vision d’ensemble des interventions entreprises. En dépit des multiples efforts déjà consentis et d’autres qui sont en cours au niveau de la DSN pour améliorer la situation, un besoin d’appui au renforcement du SIS a été exprimé par le département.

L’objectif final recherché à travers ce mandat est que la DSN puisse continuer à recueillir des données de meilleures qualité, les utiliser et mieux alimenter le SISNU. Cette ressource aidera à identifier les meilleures façons d’améliorer le fonctionnement du service et également les besoins de renforcement de compétence des cadres impliqués dans les différents niveaux du cycle gestion de l’information (collecte-saisie-compilation-analyse) tel que requis par le SISNU.

Le projet ACOSME durant l’année # 1 de son plan de travail appuiera la DSN pour le renforcement des services de santé y compris l’amélioration du Système d’Information Sanitaire. Le conseiller ou la conseillère en renforcement du SIS proposera des pistes de solutions pour le renforcement et la réorganisation du service statistique et d’épidémiologie de la DSN. Cette ressource aidera également à un ajustement de la programmation du service de statistique de la DSN qui prendra en compte la collecte, la saisie, l’analyse, la rétroaction et le rapportage des données et informations sanitaires pour une meilleure performance du dit service.

RÔLES ET RESPONSABILITÉS:

  • Sous la direction du directeur départemental du Nord et avec le soutien de la cheffe de projet ACOSME, le conseiller ou la conseillère en renforcement du Système d’Information Sanitaire aura pour mandat de :
  • Prendre connaissance des rôles et responsabilités des cadres du service de statistique de la DSN ;
  • Prendre connaissance des besoins et priorités de la DSN en matière d’informations sanitaires pour le niveau départemental, communal ainsi que des institutions de santé
  • Faire des propositions pour mieux structurer le service en fonction des besoins et priorités de la DSN et des attentes de l’UEP-MSPP pour l’obtention des données SISNU- DHIS-2 ainsi que des partenaires techniques et financiers;
  • Identifier les partenaires d’appui du SIS-DSN et leur niveau d’implication pour le bénéfice du service en vue d’une meilleure coordination ;
  • Evaluer les outils utilisés par le service ;
  • Réviser / développer, au besoin, des outils visant le renforcement du service ;
  • Identifier les ressources nécessaires à la réorganisation et la structuration du service pour une meilleure performance ;
  • Identifier des pistes pouvant renforcer la capacité des cadres en matière d’analyse de données et de prise de décision pour le niveau départemental ;
  • Développer un système de suivi et d’évaluation pour la contribution de la DSN à la mise en œuvre du SISNU ;
  • Collecte de données sur la situation de départ :
  • En collaboration avec le responsable de service SIS de la DSN :
  • Réaliser des échanges avec l’équipe du projet ACOSME pour mieux cerner l’appui du projet à la DSN;
  • Prendre connaissances des attentes de l’UEP-MSPP par rapport à la direction sanitaire du Nord;
  • Procéder de concert avec la responsable du service une mise à jour de la description de tache des différents cadres du service SIS-DSN
  • Réviser les outils SIS en cours d’utilisation ;
  • Réaliser des rencontres de discussion avec les points focaux de la DSN et des Institutions sanitaires (responsable de la gestion des données) pour mieux comprendre la situation;
  • Discuter avec les différents membres de l’équipe pour mieux cerner le fonctionnement et les besoins de l’équipe;
  • Renforcement des capacités :
  • Définir de concert avec les responsables des objectifs d’amélioration et de performance;
  • Appuyer la responsable du service SIS à concevoir un plan de renforcement pour la gestion et la supervision des activités, de collecte, rapportage, analyse et utilisation des données ;
  • Acquisition et partage de connaissances :
  • Proposer ou adapter des modules de formation (si besoin) pour l’équipe du service de statistique de la DSN;
  • Réaliser des sessions de formation adaptées sur le tas avec des membres de l’équipe (si besoin);

EXPÉRIENCE ET COMPÉTENCES REQUISES:

  • Posséder un diplôme universitaire dans un domaine pertinent (gestion, sciences sociales, Suivi et évaluation);
  • Expérience en gestion et analyse de données sanitaires;
  • Expérience en gestion d’équipe;
  • Maitrise d’Excel (et autres logiciels de ce type);
  • Habilités dans la gestion des bases de données;
  • Posséder d’excellentes habiletés pour travailler en équipe;
  • Adhérer aux principes d’égalité hommes-femmes ;
  • Posséder d’excellentes compétences orales et écrites en français;
  • Avoir un sens profond de l’éthique et du respect pour les différentes cultures;
  • Avoir une faculté d’adaptation et un bon sens de l’humour;
  • Une expérience en développement international est un atout;

AVANTAGES ET APPUI POUR LES VOLONTAIRES:

  • Un appui et un encadrement avant le départ et tout au long de l’affectation dans le pays.
  • La participation à une formation pré-départ qui permet d’apprendre sur le programme, d’acquérir des compétences pratiques pour la vie et le travail dans un contexte interculturel et de rencontrer d’autres volontaires. Les déplacements, les repas et l’hébergement sont couverts.
  • Une séance d’information et d’orientation à l’arrivée dans le pays.
  • Une formation linguistique dans le pays, si exigée.
  • Des vols aller-retour, visas et permis de travail.
  • Des coûts des vaccins et antipaludéens spécifiques aux pays et exigés.
  • Une assurance de santé complète.
  • Une modeste allocation mensuelle de subsistance pendant l’affectation.
  • L’hébergement pendant l’affectation.
  • Le droit à des vacances annuelles.
  • Une séance de bilan retour au Canada à la fin de l’affectation. Les déplacements, repas et hébergement sont couverts.
  • Une incroyable opportunité de bonifier vos compétences professionnelles et de connaître l’expérience d’une vie!

CRITÈRES D’ÉLIGIBILITÉ:

  • Les personnes qui désirent postuler doivent être des citoyen-ne-s canadien-ne-s ou des résident-e-s permanent-e-s et avoir entre 18 et 70 ans.
  • La date de départ est conditionnelle à la finalisation de toutes les exigences administratives (ex. processus de demande de visa, certificat médical, vérification d’absence de casier judiciaire, documents de voyage, etc.) dans les délais.
  • Pour participer au programme, toutes les personnes volontaires devront faire une contribution financière minimum de 1 500$.

POUR POSTULER: